Il y a un peu moins de deux ans, le musicien qu'on avait vu évoluer dans bon nombre de groupes -dont aussi La Compagnie des gros ours, excellent projet de musique pour enfants - faisait ses premiers pas en solo avec un titre et un clip interactif, Oxygène pour deux. Depuis, à part quelques premières parties remarquées (Flavien Berger aux Nuits Botanique, un passage à Dour...), c'était à peu près le silence radio.

Le silence est désormais brisé: le premier EP solo d'Aurel est prévu pour cette année sur le label parisien Alter K, et ce très bon Hier la plage, aux intonations qui ne sont pas sans nous rappeler La Femme, en est l'acte de naissance. Un titre aérien, tout en basses rondes et synthés planants, qui est aussi l'occasion d'asseoir son talent pour écrire des paroles en français aussi limpides qu'efficaces.

"Il y a quelques années, j'ai quitte? Bruxelles pour aller m'installer en bordure de la capitale, explique Aurelio Mattern dans une note d'intention. J'ai du? m'installer chez mes parents pendant les quelques mois de transition. Juste avant ce déménagement, on est parti, ma copine et moi en vacances en Croatie. Le kiff absolu, la plage, la mer, on bougeait en scooter, en bateau, en bus, la tente dans le sac à dos. On s'arrêtait quand la mer était assez bleue, les arbres assez grands pour nous faire de l'ombre. On s'est laisse? porter comme ça quelques semaines. Seuls dans les criques, nus dans l'eau. Du coup, l'automne qui pue la dépression, chez mes parents, en pleine crise de doute par rapport a? mon activité musicale, je me suis pris un bon SAUDADE dans la tronche. Et j'ai écrit ce morceau." On attend la suite de pied ferme...

>> Hier la plage fait bien sûr son entrée dans notre playlist Radio Focus.