MHD, aux confluents de l'Afrique et de la street culture

22/10/18 à 12:07 - Mise à jour à 12:10
Du Le Vif Focus du 18/10/18

Après le carton de son premier album, le rappeur français élargit sa formule afrotrap, visant toujours un peu plus le succès international. De Belleville à Lagos, la musique urbaine africaine comme nouvel esperanto pop.

Pas besoin d'être fin psychologue pour le détecter: cet après-midi-là, Mohamed Sylla Diaby a le regard mi-hagard, mi-résigné, de l'artiste en pleine séance promo. Hier, c'était Zurich, demain Amsterdam. Et aujourd'hui, où ça encore? Bruxelles, Belgique. Quelques semaines plus tôt, MHD de son nom de scène était sur celle de Dour. Programmé à la grand-messe alternative du mois de juillet, il était venu "ambiancer" la plaine, emballant le public en deux temps trois mouvements. Quand on le lui rappelle, il fronce tout de même les sourcils et hésite: "C'était quand encore? Cette année?"
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires