Massive Attack vient-il de confirmer l'identité de Banksy?

19/10/18 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Annonçant son projet assez dingo d'encoder l'album Mezzanine dans de l'ADN enfermé dans des bombes de peinture, le groupe de Bristol a glissé deux petites phrases pas si anodines...

Massive Attack vient-il de confirmer l'identité de Banksy?

© DR/via www.facebook.com/massiveattack

La rumeur est persistante depuis 2016, quand un journaliste britannique avait compilé les "coïncidences troublantes": Banksy, le street artist le plus célèbrement anonyme au monde, serait en fait 3D, le leader de Massive Attack. Celui-ci, Robert Del Naja de son vrai nom, avait pourtant démenti dans la foulée. Mais un communiqué que le groupe trip-hop a publié ce vendredi semble pourtant confirmer les on-dit.

Dans ce communiqué publié sur la page Facebook du groupe, Massive Attack explique avoir "encodé son album de 1998 dans de l'ADN. Celui-ci est désormais disponible sous forme de bombes de peinture. (...) Chaque bombe contiendra approximativement un million de copies de l'album." S'en suit toute une série de considérations techniques sur le pourquoi du comment de cet exploit inattendu: plutôt que d'être encodé en suite de 0 et 1, l'album a été "traduit" en séquences de bases d'ADN (A, C, T, G, souvenez-vous de vos cours de bio). Ces séquences ont ensuite été synthétisées chimiquement, avant de les protéger dans des "fossiles synthétiques de verre" qui ont pu être incorporés à la peinture. In fine, chaque goutte de peinture est chargée d'"au moins 0,1 microgramme d'ADN synthétique, soit l'équivalent d'un million de copies de l'album".

Mais si la performance est particulièrement bluffante, ce sont surtout les lignes qui suivent qui ont retenu notre attention: "Massive Attack's 3D, also known as a graffiti artist, said: 'It's an interesting way to vandalise your back catalogue, although DNA-encoded spray paint is unlikely to be adopted by street artists seeking anonymity'." 3D le graffeur donc (mais ça, c'est officiel, on le sait bien, ses oeuvres sont d'ailleurs dans toutes les pochettes de Massive Attack), parle de "vandaliser ses archives" même s'il y a peu de chances que "les artistes de rue qui cherchent l'anonymat l'adoptent".

Si ce ne sont pas là des aveux, ils confirment en tout cas que Massive Attack aime jouer de l'ambiguïté, à l'heure où Banksy est plus que jamais sur le devant de la scène...

Nos partenaires