On savait déjà que le gouvernement flamand avait coupé à tout va dans les subsides à la culture pour 2020: l'annonce avait fait grand bruit en novembre dernier, mobilisant les artistes flamands (et d'ailleurs) tous azimuts. Lors de la dernière cérémonie des MIA's, Jan Jambon s'était d'ailleurs passablement fait huer. Si certaines institutions ont eu droit à des coupes jusqu'à 60%, l'Ancienne Belgique pouvait s'estimer heureuse, écopant de "seulement" 2,5% de subventions en moins. La Huis van het Nederlands, quant à elle, les avait vu baisser de 6%, comme de nombreux acteurs culturels.

Mais aujourd'hui, c'est à la Vlaamse Gemeeschapscommissie (VGC, Commission communautaire flamande), l'équivalent flamand de la COCOF, d'annoncer des coupes budgétaires pour l'année en cours, qui toucheront donc l'Ancienne Belgique et la Maison du Néerlandais.

Les 100.000 euros de subventions que recevait l'AB étaient destinés à soutenir des initiatives musicales à Bruxelles, comme la "Steenstraat Muziekstraat", ces concerts gratuits donnés pendant le Dimanche sans voiture. Les subsides que recevait la Huis van het Nederlands servaient quant à eux à venir en aide à des étudiants du supérieur afin d'élever leur niveau en langues.

Le directeur de l'Ancienne Belgique, Marc Vrebos, explique à Bruzz ne pas comprendre que cette coupe de subsides puisse affecter l'année courante. "Si c'était prévu pour 2021, on aurait au moins eu le temps de se préparer", défend-il. Pascal Smet, chargé notamment de la Culture à la VGC, n'a pas souhaité réagir, soutenant que "les négociations sont toujours en cours". La suite au prochain épisode...

On savait déjà que le gouvernement flamand avait coupé à tout va dans les subsides à la culture pour 2020: l'annonce avait fait grand bruit en novembre dernier, mobilisant les artistes flamands (et d'ailleurs) tous azimuts. Lors de la dernière cérémonie des MIA's, Jan Jambon s'était d'ailleurs passablement fait huer. Si certaines institutions ont eu droit à des coupes jusqu'à 60%, l'Ancienne Belgique pouvait s'estimer heureuse, écopant de "seulement" 2,5% de subventions en moins. La Huis van het Nederlands, quant à elle, les avait vu baisser de 6%, comme de nombreux acteurs culturels.Mais aujourd'hui, c'est à la Vlaamse Gemeeschapscommissie (VGC, Commission communautaire flamande), l'équivalent flamand de la COCOF, d'annoncer des coupes budgétaires pour l'année en cours, qui toucheront donc l'Ancienne Belgique et la Maison du Néerlandais.Les 100.000 euros de subventions que recevait l'AB étaient destinés à soutenir des initiatives musicales à Bruxelles, comme la "Steenstraat Muziekstraat", ces concerts gratuits donnés pendant le Dimanche sans voiture. Les subsides que recevait la Huis van het Nederlands servaient quant à eux à venir en aide à des étudiants du supérieur afin d'élever leur niveau en langues.Le directeur de l'Ancienne Belgique, Marc Vrebos, explique à Bruzz ne pas comprendre que cette coupe de subsides puisse affecter l'année courante. "Si c'était prévu pour 2021, on aurait au moins eu le temps de se préparer", défend-il. Pascal Smet, chargé notamment de la Culture à la VGC, n'a pas souhaité réagir, soutenant que "les négociations sont toujours en cours". La suite au prochain épisode...