Dans le salon des studios ICP, à Ixelles, Lou Villafranca se plie de bonne grâce à l'exercice promo. Le mot est un peu vilain, et on devine que la jeune femme aurait volontiers passé son tour. Sa maman, Maurane, était connue pour être volubile. Elle semble plus posée. Mais voilà, il faut bien achever le travail. La mission, même. "Bien sûr, il y a la douleur de perdre sa mère. Mais il y a aussi la révolte de voir une artiste coupée net dans son élan. Ce disque, il fallait le terminer."
...