Notamment représentante d'une nouvelle génération de photographes rock remarqués (avec aussi Olivier Donnet) maintenant que le terme ne veut plus rien dire, elle nous parle de ce métier qui continue de faire rêver, moins que de faire bouffer. L'activité est dévalorisée, l'importance de l'image dévaluée, à notre époque numérique où tout le monde peut se donner l'illusion de faire de belles photos. Reste la passion, la niaque, le talent, un nom qui circule bien et une certaine insouciance. Caroline a travaillé en Belgique mais aussi pour des médias internationaux plutôt prestigieux tels The Wire ou Vice et des labels comme Honest Jon. Elle expose actuellement à Anderlecht (Building's Faces) et au VK de Molenbeek, qui lui doit une installation commémorant ses 25 ans d'existence. Un peu timide au micro, elle plante un topo lucide, valable pour beaucoup de métiers de la création, confirmant comme on le dit ailleurs, qu'il "est très dur de faire carrière dans le rock". Enjoy! (SC)

Il est également possible d'écouter le podcast sur votre smartphone ou tablette, en cherchant "Focus Vif" via l'application iOS/Android de Mixcloud, téléchargeable ici: www.mixcloud.com/mobile.

Notamment représentante d'une nouvelle génération de photographes rock remarqués (avec aussi Olivier Donnet) maintenant que le terme ne veut plus rien dire, elle nous parle de ce métier qui continue de faire rêver, moins que de faire bouffer. L'activité est dévalorisée, l'importance de l'image dévaluée, à notre époque numérique où tout le monde peut se donner l'illusion de faire de belles photos. Reste la passion, la niaque, le talent, un nom qui circule bien et une certaine insouciance. Caroline a travaillé en Belgique mais aussi pour des médias internationaux plutôt prestigieux tels The Wire ou Vice et des labels comme Honest Jon. Elle expose actuellement à Anderlecht (Building's Faces) et au VK de Molenbeek, qui lui doit une installation commémorant ses 25 ans d'existence. Un peu timide au micro, elle plante un topo lucide, valable pour beaucoup de métiers de la création, confirmant comme on le dit ailleurs, qu'il "est très dur de faire carrière dans le rock". Enjoy! (SC)