C'est assurément l'une des artistes les plus intéressantes du moment sur la scène musicale du Plat Pays. C'est au cinéma qu'on croise Charlotte Adigéry pour la toute première fois. Dans la scène finale de Belgica, le film de Felix Van Groeningen, elle monte sur scène pour chanterThe Best Thing. C'était en 2016. Depuis, elle n'a plus vraiment quitté les radars, que ce soit sous son nom ou derrière le pseudo WWWater, à la fois pop et expérimentale. Membre de l'écurie Deewee des frères Dewaele (Soulwax), la Gantoise a sorti l'an dernier l'excellent EP Zandoli, qui lui a notamment permis d'assurer les premières parties de Neneh Cherry et de taper dans l'oreille de Kate Tempest. L'une et l'autre partagent au minimum un même sens de l'engagement. Il y a quelques mois, Charlotte Adigéry glissait par exemple un morceau de près de 20 minutes, Yin Yang Self-Meditation, qui, derrière son titre new age, colle férocement avec l'actualité du moment, racontant notamment: "That time when that woman in a car called me a fucking monkey... I will be always treated like this, a victim of my own skin color"...

Ce qu'en dit Kate Tempest: "Je ne vais pas mentir, je ne connaissais pas sa musique au départ. Mais quand on m'a envoyé une liste d'artistes belges susceptibles d'intégrer le line-up du festival, j'ai checké, et j'ai été immédiatement séduite. Elle est vraiment brillante."

Focus Music Festival: samedi 20/6 à 20h, à suivre sur la page Facebook de Focus Vif.

Toutes les infos sur le Focus Music Festival par et avec Kate Tempest dans le Focus Vif du 18 juin. Une édition à ne pas manquer! Le line up sera dévoilé petit à petit à l'adresse focus.levif.be/focusmusicfestival

Inscrivez-vous sur l'événement Facebook!

C'est assurément l'une des artistes les plus intéressantes du moment sur la scène musicale du Plat Pays. C'est au cinéma qu'on croise Charlotte Adigéry pour la toute première fois. Dans la scène finale de Belgica, le film de Felix Van Groeningen, elle monte sur scène pour chanterThe Best Thing. C'était en 2016. Depuis, elle n'a plus vraiment quitté les radars, que ce soit sous son nom ou derrière le pseudo WWWater, à la fois pop et expérimentale. Membre de l'écurie Deewee des frères Dewaele (Soulwax), la Gantoise a sorti l'an dernier l'excellent EP Zandoli, qui lui a notamment permis d'assurer les premières parties de Neneh Cherry et de taper dans l'oreille de Kate Tempest. L'une et l'autre partagent au minimum un même sens de l'engagement. Il y a quelques mois, Charlotte Adigéry glissait par exemple un morceau de près de 20 minutes, Yin Yang Self-Meditation, qui, derrière son titre new age, colle férocement avec l'actualité du moment, racontant notamment: "That time when that woman in a car called me a fucking monkey... I will be always treated like this, a victim of my own skin color"...Ce qu'en dit Kate Tempest: "Je ne vais pas mentir, je ne connaissais pas sa musique au départ. Mais quand on m'a envoyé une liste d'artistes belges susceptibles d'intégrer le line-up du festival, j'ai checké, et j'ai été immédiatement séduite. Elle est vraiment brillante."