La crise du coronavirus, avec son cortège de détresses et de solidarité, donne lieu à des partages inédits et fait remonter des frissons du fond des temps. Les musiciens confinés ont déjà réalisé des prouesses en reprenant des morceaux intemporels comme le Boléro de Ravel revisité par l'Orchestre national de Paris.

Voici désormais, dans un autre registre,la chanson culte Salut à toi d'un vieux groupe punk français, les Bérurier Noir, revisitée pour être chantée sur les balcons. David Dufresne, écrivain, journaliste et réalisateur français, auteur de Dernière sommation (éd. Grasset), a relayé sur les réseaux sociaux ce Merci à toi qui salue d'une jolie manière tous les héros de cette crise.

Dans la chronique de la crise qu'il tient sur son site, David Dufresne raconte : "Email d'un revenant. François des Bérurier Noir me fait passer un mp3, "Merci aux Soignant.es". François, mes 20 ans, quand Paris était un samedi soir toutes les nuits, qu'on déconnait à plein tube, le Rock alternatif en étendard. Le monde d'avant avant Avant. Il écrit : "Un nommé Jalal a réalisé un petit merci aux personnels mobilisé.es pendant l'épidémie, je te l'envoie en pièce jointe, c'est un beau geste. Diffusé sur un balcon quelque part en France (mais je ne sais pas où)..." J'enclenche la chanson, décalque et cure de jouvence du Salut à toi. Et je frémis. Et je chiale, et je souris, air guitar et Merci à toi qui est vénère. Le moral remonte en flèche -- tout à fond, c'est tout à fond."

En voici les paroles:

Merci à toi l'infirmière Merci à toi la caissière Merci à toi la boulangère Merci à toi la pharmacienne

Merci aux agents d'entretien Merci aux agents des EHPAD Merci à toi l'enseignante Merci aussi aux aide-soignantes !

Merci à vous les pompiers Merci à toi l'ambulancier Merci à vous les postiers Merci aussi aux facteurs

Merci à vous les livreurs Merci à toi l'éboueur Merci à vous les conducteurs Merci à tous les médecins

Merci à toi le blanchisseur Merci aussi aux cheminots Merci à toi l'ouvrière Merci à toi l'ouvrier

Merci à toi la psychiatre Merci à toi l'éducatrice Merci à toi l'urgentiste Merci aussi à l'anésthésiste

Merci à toutes les soignantes Merci à tous les soignants Merci à tous les militants Merci à toutes les bénévoles

Merci à toi le syndicaliste Merci à toi journaliste Merci aux lanceurs d'alerte Merci aussi à Mediapart

Merci à toi mon bon frère Merci à toi qui est vénère Merci à toi oh ma soeur Merci à toi qui a du coeur

Merci à l'hôpital public Merci aussi à la SECU Merci à toutes les féministes Merci à vous, et pas aux flics

Merci à tous les travailleurs Merci à vous, pas aux patrons Merci à toutes les travailleuses Merci à vous, pas à Macron

Merci à tous les hommes libres Merci à vous, et mort aux cons ! Merci à vous les femmes libres Merci à vous, tous au balcon !

La crise du coronavirus, avec son cortège de détresses et de solidarité, donne lieu à des partages inédits et fait remonter des frissons du fond des temps. Les musiciens confinés ont déjà réalisé des prouesses en reprenant des morceaux intemporels comme le Boléro de Ravel revisité par l'Orchestre national de Paris.Voici désormais, dans un autre registre,la chanson culte Salut à toi d'un vieux groupe punk français, les Bérurier Noir, revisitée pour être chantée sur les balcons. David Dufresne, écrivain, journaliste et réalisateur français, auteur de Dernière sommation (éd. Grasset), a relayé sur les réseaux sociaux ce Merci à toi qui salue d'une jolie manière tous les héros de cette crise. Dans la chronique de la crise qu'il tient sur son site, David Dufresne raconte : "Email d'un revenant. François des Bérurier Noir me fait passer un mp3, "Merci aux Soignant.es". François, mes 20 ans, quand Paris était un samedi soir toutes les nuits, qu'on déconnait à plein tube, le Rock alternatif en étendard. Le monde d'avant avant Avant. Il écrit : "Un nommé Jalal a réalisé un petit merci aux personnels mobilisé.es pendant l'épidémie, je te l'envoie en pièce jointe, c'est un beau geste. Diffusé sur un balcon quelque part en France (mais je ne sais pas où)..." J'enclenche la chanson, décalque et cure de jouvence du Salut à toi. Et je frémis. Et je chiale, et je souris, air guitar et Merci à toi qui est vénère. Le moral remonte en flèche -- tout à fond, c'est tout à fond."En voici les paroles:Merci à toi l'infirmière Merci à toi la caissière Merci à toi la boulangère Merci à toi la pharmacienneMerci aux agents d'entretien Merci aux agents des EHPAD Merci à toi l'enseignante Merci aussi aux aide-soignantes !Merci à vous les pompiers Merci à toi l'ambulancier Merci à vous les postiers Merci aussi aux facteursMerci à vous les livreurs Merci à toi l'éboueur Merci à vous les conducteurs Merci à tous les médecinsMerci à toi le blanchisseur Merci aussi aux cheminots Merci à toi l'ouvrière Merci à toi l'ouvrierMerci à toi la psychiatre Merci à toi l'éducatrice Merci à toi l'urgentiste Merci aussi à l'anésthésisteMerci à toutes les soignantes Merci à tous les soignants Merci à tous les militants Merci à toutes les bénévolesMerci à toi le syndicaliste Merci à toi journaliste Merci aux lanceurs d'alerte Merci aussi à MediapartMerci à toi mon bon frère Merci à toi qui est vénère Merci à toi oh ma soeur Merci à toi qui a du coeurMerci à l'hôpital public Merci aussi à la SECU Merci à toutes les féministes Merci à vous, et pas aux flicsMerci à tous les travailleurs Merci à vous, pas aux patrons Merci à toutes les travailleuses Merci à vous, pas à MacronMerci à tous les hommes libres Merci à vous, et mort aux cons ! Merci à vous les femmes libres Merci à vous, tous au balcon !