La vidéo fait un peu plus de 266000 vues sur Youtube, mais elle en mérite des millions. En plein confinement, alors que les initiatives des artistes se multiplient depuis chez eux, cette interprétation du Boléro de Ravel par l'Orchestre national de France, sous la direction d'Emmanuel Krivine, mérite un incroyable coup de chapeau. La synchronisation des instruments est tout simplement parfaite. Et l'émotion réelle: en l'écoutant, on croirait voir Jorge Donn, le danseur de Béjart et du film Les Uns et des autres, apparaître dans le salon.

La vidéo fait un peu plus de 266000 vues sur Youtube, mais elle en mérite des millions. En plein confinement, alors que les initiatives des artistes se multiplient depuis chez eux, cette interprétation du Boléro de Ravel par l'Orchestre national de France, sous la direction d'Emmanuel Krivine, mérite un incroyable coup de chapeau. La synchronisation des instruments est tout simplement parfaite. Et l'émotion réelle: en l'écoutant, on croirait voir Jorge Donn, le danseur de Béjart et du film Les Uns et des autres, apparaître dans le salon.