" La vie est ainsi faite que dès lors qu'on sait quelque chose, on le sait et on ne peut pas cesser de le savoir simplement parce que ces connaissances ne vous font pas du bien." Le deuxième roman d'Erik Fosnes Hansen, Cantique pour la fin du voyage, s'attachait aux musiciens du Titanic. Ici encore, le chef orchestre une partition aux résonances tragiques. Dans une Norvège où tout part à vau-l'eau, ce roman d'initiation grand style attend son heure au fond de l'aquarium. Orphelin de quatorze ans cultivé et très réfléchi pour son âge, Sedd grandit dans l'hôtel de haute montagne tenu par ses grands-parents. " Le cris...