"Le jour où Loup se meurt, le ciel d'Helsinki est épais et gris comme l'argile. Je dispose mes liste...

"Le jour où Loup se meurt, le ciel d'Helsinki est épais et gris comme l'argile. Je dispose mes listes de lexique sur le bureau. Certains mots sont longs; jamais entendus auparavant. Je me penche sur eux de tout mon corps et m'immisce au coeur des syllabes inconnues. La lumière commence à percer au moment où j'atteins la dernière page. Je fourre le paquet dans ma sacoche, avec une pensée: cette journée ressemble à toutes les autres."