La polémique, hilarante pour le simple observateur, a démarré fin août. Un dessinateur de presse français remarque sur une page Facebook, dédiée à la création de petits panneaux Web, censément sympathiques, drôles ou émouvants, un de ses dessins, utilisé sans son autorisation, mais également modifié sur Photoshop et même... re-copyrighté au nom du site en question -"Ch'tit Panneaux". La méthode, bien qu'interdite, est en réalité devenue monnaie courante sur le Net, et en particulier sur les réseaux sociaux: en quelques clics, toute image peut techniquement, mais pas légalement, deve...