Après l'occupation nazie de Prague sur Attentat 1942, Charles Games recadre à nouveau la vision gaming de la Seconde Guerre mondiale avec ...

Après l'occupation nazie de Prague sur Attentat 1942, Charles Games recadre à nouveau la vision gaming de la Seconde Guerre mondiale avec Svoboda 1945: Liberation. Pas d'explosions à la Call of Duty: WWII ici, mais bien un point & click d'enquête menant vers des interviews vidéo des habitants de Sloboda, village situé à la frontière tchéco- allemande. Doublé de minijeux inspirés notamment par Farming Simulator, on y découvre la collectivisation soviétique ou encore l'occupation ennemie. Dommage que sa formidable documentation et sa mise en scène ne se doublent pas d'un gameplay plus consistant.