Queue de poisson est la quatrième exposition que Jean Marchetti consacre à l'oeuvre de l'aquatintiste belge Thierry Mortiaux (1973, Namur). Avec une grande régularité: tous les trois ans, une nouvelle production voit le jour ou plutôt sort de l'eau si l'on en croit le titre. Plus qu'aux fonds marins et à leurs peuplades muettes, l'intitulé, au regard des estampes présentées, une bonne trentaine au total, nous fait penser à ces compti...