L'architecture et le design de la station spatiale de Prey marie la classe de Mad Me...

L'architecture et le design de la station spatiale de Prey marie la classe de Mad Men et la technicité maladive de 2001: l'Odyssée de l'espace. Kubrick en pleurerait en explorant ce survival horror coincé dans un labo spatial géant. Pétrifier temporairement des ennemis. Créer un escalier pour accéder à une passerelle haut perchée. Les choix de game design valent l'effort des débuts difficiles.