"Everything Tasteful"

Son projet précédent s'intitulait Le Son d'après, manière de souligner sa volonté de prendre de l'avance sur la concurrence. Avec le nouveau Everything Tasteful, Lala &ce arrive cette fois pile à l'heure. La sienne toujours, tant la rappeuse reste à part sur la scène française. Mais avec la volonté peut-être...

Son projet précédent s'intitulait Le Son d'après, manière de souligner sa volonté de prendre de l'avance sur la concurrence. Avec le nouveau Everything Tasteful, Lala &ce arrive cette fois pile à l'heure. La sienne toujours, tant la rappeuse reste à part sur la scène française. Mais avec la volonté peut-être plus affirmée de ne pas rester coincée dans sa niche. Depuis le début, Lala &ce a tracé sa route en franc-tireuse. Rattachée un moment au collectif 667 (dans lequel on retrouvait Jorrdee), longtemps installée à Londres, Mélanie Laoré Crenshaw est née à Lyon, en 1994, d'une mère ivoirienne et d'un père français. Quand elle se met au rap, c'est pour marmonner des rimes cryptées sur des beats tournant au ralenti. Adepte de la lean (le mélange codéine et Sprite), elle adore balader son flow élastique sur des productions ouatées, comatant dans des ambiances souvent sombres et futuristes. À l'heure de sortir ce qui est présenté comme son premier véritable album, le programme n'a pas vraiment changé - Everything Tasteful ou E.T. en abrégé pour le côté extraterrestre que continue de cultiver Lala &ce. Sur Sipa, elle raconte ses amours saphiques sur un beat lugubre et chelou - "J'suis avec ma Tina, ma latina/Elle fait beaucoup d'eau comme Brita"-, à l'opposé de la moiteur hypnotisante de Gasoleana. Loin des codes, la rappeuse prend toutefois soin de livrer aussi quelques clés, à l'instar du single Show Me Love, de In Luv Again ou Laisse ça, avec Ghenda, plus très loin du tube afropop alternatif.