L'histoire est connue. En 1980, l'immense Stanley Kubrick investit pour la première (et dernière) fois le terrain miné du cinéma d'horreur en adaptant The Shining, le roman de Stephen King. Définitif à plus d'un titre, le résultat devient un classique quasi instantané mais ne plaît pas au célèbre écrivain, estimant qu'il trahit l'esprit du bouquin et dévoie ses thématiques phares. Frustré, King ira même jusqu'à créer sa propre mini-série The Shining en 1997 pour imposer sa vision personnelle de l'histoire à l'écran, avant d'écrire en 2013 une suite à son livre culte, baptisée Doctor Sleep, dans laquelle il se plaît à imaginer ce qu'a bien pu devenir le jeune personnage de Danny Torrance une fois arrivé à l'âge adulte, le confrontant notamment à une étrange tribu de vampires psychiques en quête d'immortalité.
...