À 360°, à travers la visière circulaire, il aperçoit les cailloux et les roches brunes du cratère volcanique qui pourrait être la Lune. Du moins le désert du Mojave, Californie, est ce qui s'en rapproche le plus à proximité de chez lui. Avançant un pas après l'autre, déplaçant avec lui les 80 kilos du scaphandre haut de deux mètres et demi, double antenne sur le casque, pieds et jambes en caoutchouc avec soufflets, buste circulaire, lumières d'identification et commandes internes, au niveau du torse. Il s'appelle Allyn B. Hazard, 34 ans, le scaphandre porte le nom d'Exploration Space Suit Mark 1, c'est la troisième version du prototype (à moins que les numéros écrits devant ne correspondent qu'à un ordre intérieur qu'il est seul à connaître).
...