La lune est blanche
...

La lune est blanche D'EMMANUEL ET FRANÇOIS LEPAGE, ÉDITIONS FUTUROPOLIS, 256 PAGES. 8 Le Voyage extraordinaire - L'aventure vraie d'Ernest Shackleton au coeur de l'Antarctique DE WILLIAM GRILL, ÉDITIONS CASTERMAN, 72 PAGES. 7 Quoi de plus fantasmatique sur cette bonne vieille Terre tant explorée que l'Antarctique? Rien ne ressemble au sixième continent, constitué de quatorze millions de kilomètres carrés de glaces enchâssées dans la roche, plus grand que l'Europe et sans population permanente. Au mieux, 1500 personnes, scientifiques et manutentionnaires, occupent en même temps cet enfer blanc, "le plus sec, le plus froid, le plus difficile d'accès. Le continent des superlatifs. Le monde des extrêmes". Un monde en dehors du monde que vient pourtant de parcourir Emmanuel Lepage, auteur habitué aux reportages dessinés effectivement les plus extrêmes, après son Printemps à Tchernobyl et son Voyage aux îles de la Désolation, déjà chez Futuro. Cette fois, c'était en 2011, il est invité à intégrer une mission scientifique sur la base française Dumont d'Urville, en Terre-Adélie et, surtout, à participer au raid de ravitaillement de la station Concordia, à 1200 km de là, au coeur du continent... On s'en doute et on vous le confirme, bouche bée: cet imposant récit de voyage, tant polaire qu'intérieur, donne naissance à des planches tout simplement époustouflantes, Lepage usant de nombreuses doubles pages pour évoquer la sensation d'infiniment petit dans l'infiniment grand. Mieux, il est cette fois parti en compagnie de son frère photographe, dont les clichés viennent de temps à autre soutenir le propos et le réalisme, d'une manière très graphique rappelant Le Photographe. De graphisme, il en est encore question en ouvrant un autre album, radicalement différent, mais dédié lui aussi à l'Antarctique, moins spectaculaire mais pas moins séduisant: c'est dans un style cette fois minimaliste et armé uniquement de crayons de couleur que le jeune Anglais William Grill donne corps à son Voyage extraordinaire, soit le récit extrêmement documenté de l'expédition d'Ernest Shackleton en 1914, dont le trois-mâts L'Endurance traversera le premier l'Antarctique, de part en part et en deux ans. Une saga qui ne s'encombre pas de cases: dessins, cartes et vignettes souvent petites, soudain grandioses, accompagnent le texte, faisant de cet album illustré une expérience de lecture finalement aussi immersive que Lalune est blanche des Lepage. L'un et l'autre prouvent en tout cas que la bande dessinée et le dessin sont encore loin d'avoir fait le tour de ce coin-là du monde. OLIVIER VAN VAERENBERGH