JUSQU'AU 11 MARS À TOUR & TAXIS. DU 8 AU 10 MARS, PLATEAU DU HEYSEL.
...

JUSQU'AU 11 MARS À TOUR & TAXIS. DU 8 AU 10 MARS, PLATEAU DU HEYSEL. Pour beaucoup d'amateurs de bande dessinée, ce week-end du 9 et 10 mars à Bruxelles sera soit chargé, soit déchirant. S'offrir les dédicaces de Bastien Vivès, Lewis Trond- heim et Boulet, ou celles de Bilal, François Schuiten et Frank Pé? Profiter du parcours sensoriel et des dessins en live promis par l'Imaginarium de la Foire, ou s'éclater dans une ambiance érotique à la soirée organisée par Les Requins Marteaux et le Formidable Salon? Combiner plaisirs BD et littérature, ou BD et mangas? Des choix sans doute cornéliens, puisqu'il s'agira de se partager entre la traditionnelle Foire du Livre de Bruxelles, à Tour & Taxis, et le premier Formidable Salon de la Bande Dessinée, qui se tient lui, au même moment, au Palais des Expositions, en étroite collaboration avec les salons Made in Asia (sur la culture Manga) et Creativa (sur les loisirs créatifs). Deux foires en un week-end, était-ce bien raisonnable? Et surtout, la faute à qui? Côté Formidable Salon, initié par les organisateurs du MiA, il s'agit avant tout de créer un nouveau rendez-vous dédié exclusivement à la BD au sens large, avec de nombreuses dédicaces et un invité de marque (Lewis Trondheim) invitant lui-même des auteurs forcément apparentés. Le but: jouer l'émulation et la complémentarité avec les deux autres événements déjà existants sur le plateau du Heysel. Côté Foire du Livre, qui voyait ces dernières années les éditeurs BD déserter ses allées, il s'agit surtout de relancer une thématique dont le grand public est friand, en lui réservant un nouvel espace. On s'y défend par contre de jouer la concurrence frontale... même si la date de la Foire a été cette année avancée presque au dernier moment sur demande de nombreux éditeurs: la faute à pas de chance et au Salon de Paris, lui-même programmé plus tôt cette année. La Foire accueille donc une "Neuvième avenue" où vont se serrer de "petits" éditeurs, menant elle-même à un Imaginarium, conçu par le Liégeois Fabrizio Borrini: "Une expérience collective de l'imaginaire et de l'onirisme propre au processus créatif d'auteurs divers et variés." Dit plus simplement, on y verra des dessins réalisés en direct sur des palettes graphiques, mis en scène et en musique via du VJing, du mapping, des projections... et un casting effectivement très varié d'auteurs dont certains devront faire le déplacement entre Foire et Salon. On doute que le grand public en fasse autant: il devra donc choisir son camp. Regrettable pour une capitale européenne qui se veut être aussi celle du Neuvième Art: si la Fête de la BD est, elle, d'ores et déjà programmée en septembre, il restait 50 week-ends dans l'année pour au moins essayer de ne pas se marcher sur les planches. WWW.FLB.BE, WWW.FSBD.BEOLIVIER VAN VAERENBERGH