Un cinéaste en revient-il toujours à des "variations sur un même t'aime"? S'agissant de Patrice Chéreau, la question mérite d'être posée, son nouveau film, Persécution, éveillant des échos de Intimacy, qu'il tournait à Londres il y aura bientôt 10 ans. "Je ne sais pas pourquoi, mais j'essaye toujours non de raconter la même histoire, mais de me rendre dans la même zone, de creuser le même sujet, à savoir pourquoi est-il si difficile de vivre avec quelqu'un?", approuve-t-il, alors qu'on le rencontre à la Mostra de Venise. "La question est de savoir comment vivre une...