Du 28 juin au 1er juillet

Faut bien dire que les routards de l'édition 2019 -Sean Paul, Goran Bregovic, Salif Keita, Tiken Jah Fakoly- sont médiatiquement éclipsés par l'autobaptisée Ms. Lauryn Hill. Incontestable tête d'affiche devant parachever le festival le dim...

Faut bien dire que les routards de l'édition 2019 -Sean Paul, Goran Bregovic, Salif Keita, Tiken Jah Fakoly- sont médiatiquement éclipsés par l'autobaptisée Ms. Lauryn Hill. Incontestable tête d'affiche devant parachever le festival le dimanche soir. Pour y arriver, la New-Yorkaise devra aussi transcender ses caractéristiques devenues légendaires: retard scénique chronique et interprétation volontiers floutée de ses tubes datant de deux décennies. À voir! Autre rendez-vous très attendu et désormais quasi-traditionnel, le hip-hop belge, incarné dans le plateau Niveau 4 qui innove en convoquant certes des MC's -Miss Angel, le Liégeois Venlo ou les finaudes de Juicy- mais avec un solide accompagnement instrumental des formations Commander Spoon et Echt! L'autre sensation possible étant Kamasi Washington, lien enthousiasmant entre jazz et culture urbaine. Le tout, dans un contexte peace man de la Dub Forest où les dreadeux font la fête au groove jamaïcain, la tête parfois -littéralement- dans les grosses enceintes.