Chef-d'oeuvre absolu aux splendeurs fulgurantes et aux mystères encore irrésolus pour certains d'entre eux, 2001: l'Odyssée de l'espace nous emmène dans une aventure visuelle et sonore intense, à la reche...

Chef-d'oeuvre absolu aux splendeurs fulgurantes et aux mystères encore irrésolus pour certains d'entre eux, 2001: l'Odyssée de l'espace nous emmène dans une aventure visuelle et sonore intense, à la recherche des origines de l'humanité puis de son futur ultime. En s'appuyant sur les recherches scientifiques mais aussi philosophiques de son coscénariste Arthur C. Clarke, dont une nouvelle ( La Sentinelle) sert partiellement d'inspiration au film. Tout est passionnant, tout est sublime, des décors et de la photographie aux effets spéciaux et à la musique où est notamment convoqué, de mémorable manière, le Richard Strauss de Ainsi parlait Zarathoustra. Les exégèses se sont multipliées à propos du sens global de 2001 comme de celui de certains détails. Mais s'il donne à réfléchir, le film peut aussi et surtout s'aborder comme un extraordinaire "trip" audiovisuel, le genre de voyage dont on revient changé.