Comment aborder l'autisme dans une bande dessinée? Par l'illustration, le récit, les dialogues? Les obstacles sont nombreux: ne pas tomber dans la caricature voire l'indécence, dans le dramatique ou dans le sensationnel. Lorsque l'on demande à Émilie Gleason, auteure de Ted, drôle de coco, un ouvrage l'ayant inspirée pour sa BD, elle cite La différence invisible. Effectivement, en 2016, cette bande dessinée parlait déjà de l'autisme par le postulat du témoignage personnel. Bingo. "J'en ai appris davantage grâce à ce livre que je trouve très didactique", se souvient la dessinatrice.
...