Dakota Johnson est méconnaissable, alors que le sabbat bat son plein dans les sous-sols d'une compagnie de danse berlinoise. L'actrice a troqué son milliardaire et l'effronterie de Fifty Shades of Grey pour de longs cheveux roux, des chorégraphies diaboliques et des membres qui implosent sous la volonté de quelque puissance obscure. Dans le remake de Suspiria -une réinterprétation du film horrifique de Dario Argento sorti en 1977-, Dakota Johnson saisit sa chance de s'affranchir de la gentille trilogie BDSM tout en participant à un projet dans l'air du temps. Après Call Me by Your Name, le réalisateur Luca Guadagnino a en effet lui aussi convoqué les sorcières dans sa filmographie.
...