Outre les rencontres classiques avec les écrivains (Grégoire Bouillier, Lize Spit, Hedwige Jeanmart, David Szalay...) et les lectures feutrées de grands textes de la littérature par des comédiens d'exception (La Porte de Magda Szabo par Isabelle Nanty, Des jours sans fin de Sebastian Barry par Mathieu Amalric), les trois jours du festival comporteront donc aussi un genre d'itinéraire bis. Quatre exemples de propositions décalées.

1. Une lecture-projection du livre porno rigolo Planplan cucul de la géniale Anouk Ricard (Anna et Froga) par les scénaristes et réalisateurs Nicolas et Bruno (Message à caractère informatif).

2. Une performance musicale et gastronomique "In the Kitchen" assurée à quatre mains par le musicien et compositeur Dominique Dalcan avec l'auteure et traductrice japonaise Ryoko Sekiguchi (La Voix sombre).

3. Une conférence inattendue sur le genre protéiforme du roman-photo (les stéréotypes moqués du roman-photo sentimental comme les inventions du roman-photo moderne) par Jan Baetens.

4. Une carte blanche signée Daniel Goossens, Stefan Liberski & Benoît Poelvoorde pour évoquer en trio l'oeuvre du cartooniste américain absurde et impitoyable Gary Larson.

Intime festival. Du 24 au 26/08 au théâtre de Namur. www.intime-festival.be

>> À lire également: Lire au théâtre, comment, pourquoi?