"Une histoire à la Sissi qui bascule dans un film de Peckinpah!" Fabien Nury, le scénariste de Charlotte impératrice, a le chic des formules fortes et des grandes fresques baignant dans le réel: La Mort de Staline, Il était une fois en France, Katanga... Le Français a l'habitude des personnages forts et historiques. "Mais je ne m'attendais pas à me lancer dans un mélodrame autour d'une princesse! Je cherchais d'éventuels sujets autour du Second Empire, quand les Français étaient aventureux. Je regardais vers le Mexique et le destin de Maximilien d'Autriche, et je suis tombé sur Charlotte. Et c'était bien mieux que tout ce que je pouvais inventer! Il y avait tout ce que j'aurais voulu qu'il y ait, mais en plus tout était nouveau: un portrait de femme, une ascension aussi vertigineuse que la chute, la violence d'une dictature masculine omniprésente, la quantité de thèmes traités. Une grande aventure historique comme elles me sont familières... Je me suis très vite dit que cette nana était une bombe, étonnement oubliée."
...