Ce sont autant d'albums et de sujets qui n'auraient jamais pu, tels quels, être traités il n'y a pas si longtemps en bande dessinée: l'anorexie, le viol ou les aléas de la sexualité féminine dans Cher corps, l'avortement dans Il fallait que je vous le dise, les sex-toys ou la dilatation des pores dans Maléfiques... À chaque fois, des sujets qui concernent plus spécifiquement les femmes, portés par des autrices concernées voire militantes, et surtout par des voix à chaque fois singulières, et typiques de leur temps, dans l'esprit et la forme. Un temps marqué par la féminisation du métier et du lectorat, par les nouveaux combats féministes et les mouvements de libération de la parole, de Balance Ton Porc à Me Too, qui tous imprègnent de manière profonde et durable la production actuelle de bande dessinée, chaque jour un peu moins patriarcale.
...