L'une des sensations du festival d'Angoulême, dont la 45e édition doit ouvrir ses portes le 25 janvier prochain, a toujours été l'annonce, dès le premier jour, de son Grand Prix - un auteur salué pour l'ensemble de son oeuvre et son empreinte sur le métier. En 1974, André Franquin fut le premier, suivi de Will Eisner. Ce prix, le plus important du métier, fut d'abord remis dans les premières années par un jury, puis pendant plus de 20 ans, par un collège réunissant les Grand Prix précédents. Or depuis 2013, le Grand Prix est élu directement par ses pairs, et en deux tours, via un vote par Internet. Une méthode qui a considérablement changé la donne, faisant de Hermann et Cosey les deux derniers Grand prix en date. Lequel donne droit, l'année suivante, a une grande rétrospective et une visibilité maximum.
...

L'une des sensations du festival d'Angoulême, dont la 45e édition doit ouvrir ses portes le 25 janvier prochain, a toujours été l'annonce, dès le premier jour, de son Grand Prix - un auteur salué pour l'ensemble de son oeuvre et son empreinte sur le métier. En 1974, André Franquin fut le premier, suivi de Will Eisner. Ce prix, le plus important du métier, fut d'abord remis dans les premières années par un jury, puis pendant plus de 20 ans, par un collège réunissant les Grand Prix précédents. Or depuis 2013, le Grand Prix est élu directement par ses pairs, et en deux tours, via un vote par Internet. Une méthode qui a considérablement changé la donne, faisant de Hermann et Cosey les deux derniers Grand prix en date. Lequel donne droit, l'année suivante, a une grande rétrospective et une visibilité maximum.Or cette année, le premier tout du vote a posé question: les résultats du premier tour de vote devaient être communiqués ce vendredi, sauf que deux des trois nominés selon un premier comptage avaient déjà refusé de l'être! On sait déjà que Larcenet est de ceux-là. Plébiscité par ses pairs il y a un an déjà, il avait lui-même déjà demandé, et à plusieurs reprises, qu'on ne le nomme pas. D'autres comme Alan Moore, avait déjà fait savoir qu'ils n'étaient pas intéressés, à chaque fois pour des raisons diverses: déprime globale pour l'un, défiance vis-à-vis du festival ou du principe même pour d'autres.L'organisation du festival a donc décidé, comme son règlement lui en donne le droit, de considérer les votes qui se sont portés sur Larcenet ou Alan Moore comme "blancs". Le trio de tête, autour duquel un nouveau vote est désormais organisé du 167 au 21 janvier, se compose donc, par ordre alphabétique, de Richard Corben, Emmanuel Guibert et Chris Ware. 1.230 auteurs et autrices ont participé au premier tour de vote.Le nom du nouveau Grand Prix sera annoncé le mercredi 24 janvier, lors de la cérémonie d'ouverture.