Le personnage de la mamy philosophe (Gisèle Casadesus, crispante) assurant au film d'Anne-Marie Etienne quelques bonnes plâtrées de sagesse populaire (le gsm c'est mal, ce genre) sur la vie, l'amour, la mort. Joué "à côté" (Marie Kremer, anormalement perturbée), trop écrit, sans rythme, Sous le figuier relève ainsi d'un cinéma désespérément appliqué, qui entend célébrer les vraies bonnes valeurs de l'existence à la manière d'une (longue) pub pour le jambon Herta.

Comédie dramatique d'Anne-Marie Etienne. Avec Gisèle Casadesus, Anne Consigny, Jonathan Zaccaï. 1h32. Sortie: 12/06.

Le personnage de la mamy philosophe (Gisèle Casadesus, crispante) assurant au film d'Anne-Marie Etienne quelques bonnes plâtrées de sagesse populaire (le gsm c'est mal, ce genre) sur la vie, l'amour, la mort. Joué "à côté" (Marie Kremer, anormalement perturbée), trop écrit, sans rythme, Sous le figuier relève ainsi d'un cinéma désespérément appliqué, qui entend célébrer les vraies bonnes valeurs de l'existence à la manière d'une (longue) pub pour le jambon Herta.