L'on n'attendait plus grand-chose à vrai dire de Paul Schrader, scénariste de quelques-uns des meilleurs Scorsese, de Taxi Driver à Raging Bull, et auteur par ailleurs des plus qu'estimables Mishima ou Affliction, mais ayant passé le plus clair des dernières années à se vautrer, d'un improbable prequel à The Exorcist (Dominion) à un non moins incertain véhicule pour Lindsay Lohan (The Canyons). C'est dire si First Reformed, son vingtième long métrage de fiction, apparaît comme une excellente surprise (divine même, serait-on enclin à écrire, eu égard au contexte). Le réalisateur de Cat People y renoue avec la veine obsessionnelle ayant irrigué son oeuvre, pour signer le portrait saisissant d'un prêtre traversant une profonde crise de foi en écho à diverses angoisses toutes contemporaines, écologiques notamment...
...