[Le film de la semaine] BlacKkKlansman, de Spike Lee

18/09/18 à 11:40 - Mise à jour à 11:39

Source: Focus Vif

FILM POLICIER | Spike Lee s'attaque au racisme avec brio dans son nouveau long métrage qui raconte l'infiltration d'un flic noir au sein du Ku Klux Klan.

[Le film de la semaine] BlacKkKlansman, de Spike Lee

Et dire qu'il s'agit d'une histoire vraie! Celle d'un flic noir qui réussit à infiltrer... le Ku Klux Klan. Ron Stallworth, premier policier afro-américain de Colorado Springs, signa cet improbable exploit à la fin des années 70, avec l'aide d'un collègue blanc et... juif. Trop beau pour être vrai et authentique pourtant. Spike Lee était le cinéaste idéal pour porter cette affaire à l'écran. Chez lui, le politique est (presque) omniprésent, mais le spectacle l'est aussi. L'alliage de polar à suspense et de comédie satirique lui va comme un gant, et BlacKkKlansmancaptive en amusant, dénonce en divertissant. Ce nouveau miroir tendu à l'Amérique raciste a d'autant plus d'impact qu'il prend la forme d'un formidable pied de nez à ceux qui, aujourd'hui encore, dans la police comme ailleurs, font d'une communauté la cible de traitements indignes. Il fallait un excellent comédien pour incarner Stallworth. John David Washington, ex-pro du football américain, n'a pas comme seule caractéristique d'être le fils de Denzel Washington, l'acteur préféré de Spike Lee. Il est épatant dans un rôle représentant tout de même un fameux défi. Adam Driver, excellent comme toujours, lui donne la meilleure réplique possible, achevant de faire une réussite à peu près totale d'un BlacKkKlansman aussi savoureux que percutant.

De Spike Lee. Avec John David Washington, Adam Driver, Topher Grace. 2h16. Sortie: 19/09. ****

>> Lire également notre article Haine blanche, humour noir.

Nos partenaires