On peut, sans exagérer, parler d'événement: c'est ce week-end que s'ouvrira, dans le cadre du projet See U occupant jusque fin 2020 les anciennes casernes d'Ixelles, le premier cinéma éphémère de Bruxelles. Répondant au nom de Kinograph, il y a là mieux qu'une simple salle (imposante, avec ses quelque 300 sièges pour un écran de 12 mètres), une initiative citoyenne, se voulant inscrite dans la vie de la cité et résolument tournée vers le spectateur. À l'origine de l'initiative, on trouve CinéCité, collectif fondé en 2016 par quelques passionnés et ambitionnant de créer, à terme, le premier cinéma coopératif pérenne de Bruxelles, en s'inscrivant dans une démarche de proximité. "Nous sommes partis du constat très simple que bien souvent, à Bruxelles, lorsqu'on voulait prolonger la séance, il n'y avait pas d'endroit où se retrouver, la dimension conviviale manquait, explique Thibaut Quirynen, en charge de la coordination. Des exemples étrangers, que ce soit en Angleterre, avec les Community Cinemas, ou en Espagne, avec des cinémas coopératifs, comme le Zumzeig à Barcelone ou le Num...