"Pour moi, jouer, ce n'est pas mentir. C'est même tout l'inverse." De mensonges, il en est beaucoup question dans Celle que vous croyez (lire la critique), le nouveau film de Safy Nebbou (L'Autre Dumas, Dans les forêts de Sibérie), où Juliette Binoche incarne une quinqua à la dérive, Claire, s'inventant sur les réseaux sociaux un avatar plus jeune, plus lisse, Clara. Un double virtuel à travers lequel elle s'embarque dans une histoire d'amour moins impossible qu'intangible, la distance et la protection très relatives que lui offre son écran d'ordinateur se muant rapidement en pièges, en leurres de vérité émotionnelle. "Je crois que le sentiment de désamour et d'abandon qu'elle traverse est tout simplement insupportable pour elle, analysait pour nous, mi-comédienne mi-sociologue, Juliette Binoche entre deux films de la dernière Berlinale où, non contente de venir défendre son nouveau bifteck bleu-blanc-rouge, elle présidait le jury international du festival. Et, en u...