Un joli cadeau, pour la star qui a fêté son anniversaire deux jours plus tôt. Son nom est désormais inscrit dans l'histoire des Golden Globes, et de manière plus générale, de la télévision. "C'est la porte qui va ouvrir la porte à beaucoup d'autres jeunes talents. Ils verront que c'est plus que possible (de gagner). Ils verront qu'une jeune fille latina noire de Newark, dans le New Jersey, qui avait un rêve, a changé les esprits des autres grâce à l'amour. L'amour l'emporte. À tous mes bébés LGBTQIA, nous y voilà, la porte est ouverte, alors maintenant atteignez les étoiles!!", a écrit l'actrice sur les réseaux sociaux. Elle a conclu son post en félicitant ses co-nominées Uzo Aduba (In Treatment), Jennifer Aniston (The Morning Show), Christine Baranski (The Good Fight) et Elisabeth Moss (The Handmaid's Tale) pour leur nomination: "Aux nominées, nous sommes des reines. Je suis tellement heureuse de partager cet espace avec vous! Chacune des femmes parmi vous est phénoménale."

Avec trois saisons au compteur, Pose révolutionne le petit écran. Créée par Ryan Murphy et Steven Canals, la série se penche sur la "ball culture" dans le New York des années 80. Cette sous-culture de la communauté LGBTQIA décrit l'organisation de bals dans lesquels des personnes homosexuelles, transgenres et des drag queens s'affrontent pour gagner des trophées. On y suit plus particulièrement Blanca (MJ Rodriguez), qui prend sous son aile des jeunes gays et/ou transgenres qui rêvent de percer dans le monde des arts. Plus qu'innovante, Pose réunit la plus grande distribution d'actrices transgenres de l'histoire des séries américaines.

En septembre dernier déjà, MJ Rodriguez avait créé sensation en devenant la première femme transgenre à être nominée dans la catégorie de la meilleure actrice principale aux Emmy Awards, pour ce même rôle. Si à l'époque, ce prix lui a échappé, elle n'aura eu qu'à attendre quelques mois de plus avant de gagner son tout premier trophée.

Amandine Fossoul

Un joli cadeau, pour la star qui a fêté son anniversaire deux jours plus tôt. Son nom est désormais inscrit dans l'histoire des Golden Globes, et de manière plus générale, de la télévision. "C'est la porte qui va ouvrir la porte à beaucoup d'autres jeunes talents. Ils verront que c'est plus que possible (de gagner). Ils verront qu'une jeune fille latina noire de Newark, dans le New Jersey, qui avait un rêve, a changé les esprits des autres grâce à l'amour. L'amour l'emporte. À tous mes bébés LGBTQIA, nous y voilà, la porte est ouverte, alors maintenant atteignez les étoiles!!", a écrit l'actrice sur les réseaux sociaux. Elle a conclu son post en félicitant ses co-nominées Uzo Aduba (In Treatment), Jennifer Aniston (The Morning Show), Christine Baranski (The Good Fight) et Elisabeth Moss (The Handmaid's Tale) pour leur nomination: "Aux nominées, nous sommes des reines. Je suis tellement heureuse de partager cet espace avec vous! Chacune des femmes parmi vous est phénoménale."Avec trois saisons au compteur, Pose révolutionne le petit écran. Créée par Ryan Murphy et Steven Canals, la série se penche sur la "ball culture" dans le New York des années 80. Cette sous-culture de la communauté LGBTQIA décrit l'organisation de bals dans lesquels des personnes homosexuelles, transgenres et des drag queens s'affrontent pour gagner des trophées. On y suit plus particulièrement Blanca (MJ Rodriguez), qui prend sous son aile des jeunes gays et/ou transgenres qui rêvent de percer dans le monde des arts. Plus qu'innovante, Pose réunit la plus grande distribution d'actrices transgenres de l'histoire des séries américaines. En septembre dernier déjà, MJ Rodriguez avait créé sensation en devenant la première femme transgenre à être nominée dans la catégorie de la meilleure actrice principale aux Emmy Awards, pour ce même rôle. Si à l'époque, ce prix lui a échappé, elle n'aura eu qu'à attendre quelques mois de plus avant de gagner son tout premier trophée.Amandine Fossoul