C'est l'une des belles inventions de son premier long métrage animé, absente du conte de Dino Buzzati dont il est adapté: dans La Fameuse Invasion des ours en Sicile (lire notre critique par ailleurs), Lorenzo Mattotti imagine une grotte au coeur de laquelle se raconte toute l'histoire appelée à prendre vie devant nos yeux. "Cette grotte, explique l'auteur transalpin, je l'ai pensée comme un lieu de connivence entre le spectateur et le narrateur du film. C'est l'endroit où s'exprime l'amour du récit, de la transmission. Ça rajoute au plaisir de raconter des histoires, de les écouter, de les commenter et de les vivre."
...