À 65 ans, Lorenzo Mattotti, virtuose transalpin excellant aussi bien en illustration qu'en peinture ou en bande dessinée, n'a évidemment plus rien à prouver. Il se met néanmoins à nouveau en danger en choisissant de s'attaquer, pour son premier long métrage animé, à un conte que Dino Buzzati inventait de semaine en semaine, au gré de sa fantaisie, dans le Corriere dei Piccoli, avant de le publier en 1945 sous forme de roman pour la jeunesse illustré par ses propres soins. Avec sa structure irrégulière et ses béances logiques colmatées par la seule inventivité de l'écriture buzzatienne, La Fameuse Invasion des ours en Sicile n'avait rien d'une évidence pour le grand écran. Séduit par son potentiel hautement spectaculaire, mais aussi par son absolue modernité thématique, Mattotti réussit un petit miracle aux commandes de son adaptation: opérer une refonte radicale de l'architecture du récit sans rien en perdre de l'essence de mystère, d'étrangeté et de pure poésie. Sous sa baguette virevoltante de chef d'orchestre, cette histoire de relation conflictuelle entre un père ours et son fils sur fond de difficile exercice du pouvoir regorge d'idées graphiques qui immergent les spectateurs, petits ou grands, au coeur d'une foisonnante aventure célébrant dans une explosion de couleurs la joie de raconter et de transmettre.

De Lorenzo Mattotti. Avec les voix de Jean-Claude Carrière, Leïla Bekhti, Thomas Bidegain. 1h22. Sortie: 23/10.

Lire également notre interview au long cours de Lorenzo Mattotti, qui nous a ouvert en exclusivité la porte de son atelier parisien.