Le réalisateur Massoud Bakhshi (lire également son interview) dit avoir pensé Yalda à la manière d'un concentré de l'ADN de la société iranienne d'aujourd'hui. Inspir...

Le réalisateur Massoud Bakhshi (lire également son interview) dit avoir pensé Yalda à la manière d'un concentré de l'ADN de la société iranienne d'aujourd'hui. Inspiré d'une véritable émission de téléréalité, ce film primé à Sundance et sélectionné à Berlin dénonce en effet l'hypocrisie profonde d'une société traditionnelle obsédée par des questions d'honneur mais qui se vautre dans la fange d'un grand cirque médiatisé où le pardon ne s'accorde qu'en direct devant des millions de téléspectateurs. Un état des lieux glaçant, même si porteur d'un espoir fragile, qui pose les femmes en victimes d'un système patriarcal profondément inégalitaire où les rêves d'ascension sociale se poursuivent souvent au détriment de toute morale.