Comédie sociale inscrite dans la plus pure tradition britannique -des brouettes de bons sentiments camouflés sous des manières rustaudes et des gros accents appuyés-, Wild Rose se construit sur des jeux d'oppositions faciles noyautés autour d'une pauvre chanteuse de country écossaise qui fantasme sur une carrière à Nashville. Sous couvert d'encourager à rêver, le film fait, à l'arrivée, assez paresseusement sienne la vieille antienne du Magicien d'Oz: "There is no place like home." Un peu court.

Drame musical de Tom Harper. Avec Jessie Buckley, Julie Walters. 1h41. Sortie: 17/07. **(*)