Habile faiseur d'horreur sous influence, Ari Aster était retourné voir du côté de Rosemary's Baby et The Exorcist au moment de réaliser le très atmosphérique Hereditary, objet d'une hype certes compréhensible mais largement excessive l'an dernier. Il s'est de toute évidence souvenu du cultissime The Wicker Man de Robin Hardy, monument...