[Critique ciné] Can You Ever Forgive Me?

06/02/19 à 21:00 - Mise à jour à 14/02/19 à 10:49
Du Le Vif Focus du 07/02/19

COMÉDIE DRAMATIQUE | Les histoires d'escroquerie passent généralement bien à l'écran.

[Critique ciné] Can You Ever Forgive Me?

C'est au son mélancolique du I Thought of You Last Night de Jeri Southern que s'ouvre Can You Ever Forgive Me?, bande-son idoine de la vie de Lee Israel, autrice acariâtre, alcoolique et solitaire dont le projet de biographie de Fanny Brice n'intéresse personne, et certainement pas son agent. Et qui, à court de ressources, entreprend un jour de produire des faux de lettres de célébrités, de Noel Coward à Dorothy Parker, pour découvrir qu'il y a là un business juteux mais pas dénué de risques... Les histoires d'escroquerie passent généralement bien à l'écran. Inspirée de son autobiographie, celle de Lee Israel ne fait pas défaut, donnant un surcroît de piquant au film de Marielle Heller, non sans permettre à Melissa McCarthy de briller dans un registre dramatique qu'on ne lui soupçonnait guère...

De Marielle Heller. Avec Melissa McCarthy, Richard E. Grant, Dolly Wells. 1h46. Sortie: 06/02. ***(*)