Bar des rails, Trop de bonheur, L'Ennui, Roberto Succo, Feux rouges, L'Avion, Les Regrets, Une vie meilleure, Vie sauvage... Cinéaste très éclectique dans les thématiques qu'il choisit d'aborder, Cédric Kahn reconnaît faire chacun de ses films en réponse au précédent. Un an à peine après La Prière, récit patient d'une reconstruction au sein d'une communauté religieuse, le voici qui revient avec Fête de famille (lire la critique), une fantaisie chorale où les masques sont appelés à tomber et les conventions à se dynamiter dans l'outrance. Soit l'histoire d'un rassemblement familial qui tourne au fiasco à l'arrivée inopinée de Claire (Emmanuelle Bercot), fille aînée allumée de l'impassible grand-mère (Catherine Deneuve) dont on est occupé à célébrer l'anniversaire. Kahn décrypte: "Au centre de mon envie de faire le film, il y avait ce personnage de la fille borderline confié à Emmanuelle Bercot. C'est de ça dont je voulais parler. De sa folie, de sa fragilité. Mais je ne voulais pas aborder cette question du trouble mental de manière trop frontale. Ça me sem...