[Le film de la semaine] Roubaix, une lumière, d'Arnaud Desplechin

4 star star star star star

POLAR | L'on n'attendait guère Arnaud Desplechin, cinéaste à l'univers intensément romanesque, sur le terrain du réel. C'est dire si, inspiré par un fait divers et le documentaire consécutif Roubaix, commissariat central, affaires courantes de Mosco Boucault, Roubaix, une lumière, son dixième long métrage, semble marquer une rupture dans sa filmographie.

Les films de super-héros sont-ils le plus grand safe space du monde?

Serge Coosemans

La polémique culturelle la plus stupide de ces derniers jours fait de Martin Scorsese un "hater" parce qu'il a osé avouer qu'il n'aimait pas et ne regardait pas les films de super-héros Marvel. Bref, préférer Sunset Boulevard à The Age of Ultron est désormais un crime de la pensée. Crash Test S05E07: et si on remettait un peu l'église au milieu du village, tiens?

Article du magazine

L'édito: Mort à crédit

Laurent Raphaël

Les moments de sidération, au sens mystique du terme, ne sont pas monnaie courante dans la vie de tous les jours. A fortiori quand vous êtes coincé dans votre voiture au milieu d'un embouteillage un soir pluvieux de semaine. Et pourtant, ce jour-là, il a suffi d'un coup de fil en apparence anodin entre deux feux rouges sadiques pour basculer tête la première dans un précipice émotionnel aussi vertigineux qu'une chute libre dans un rêve.