Entre deux bleus: l'art retrouvé d'une région méconnue

19/10/18 à 11:07 - Mise à jour à 11:08
Du Le Vif/L'Express du 11/10/18

La nouvelle exposition de la Royal Academy, à Londres, met en lumière une partie méconnue du globe. De la Nouvelle-Guinée à Hawaï, l'Océanie entretient un lien puissant et spirituel avec les formes.

La salle est intitulée "Gods and Ancestors". En toute logique, elle déroule son lot de dieux et d'ancêtres. Passant sous une arcade, on y pénètre comme dans un sanctuaire non sans que la possibilité de se déchausser par respect ne traverse l'esprit. C'est à n'en pas douter le temps fort de Oceania, la nouvelle exposition de la Royal Academy qui célèbre les arts de Mélanésie, Micronésie et Polynésie à travers 200 oeuvres remarquables. L'atmosphère de cette section est particulière, à l'image d'un "continent" pas comme les autres. Pour preuve, les visiteurs les plus tonitruants y murmurent, tandis que les experts les plus loquaces y baissent d'un ton. Ainsi de Peter Bunt, maître de conférences à la Victoria University of Wellington et l'un des commissaires de l'événement, qui n'éprouve aucune gêne à évoquer son impuissance. En lieu et place des très pertinentes analyses dont ce spécialiste abreuvait l'audience dans les autres salles, il invite désormais tout un chacun à ressentir "la puissance de la pièce" et "l'évidence des chefs- d'oeuvre" qui se tiennent derrière les vitrines.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires