Critique scène: Moi vouloir être chat

17/01/19 à 15:19 - Mise à jour à 15:18

Cats, la comédie musicale que quatre lettres sur un fond noir où brillent deux yeux jaunes aux pupilles dansantes suffisent à identifier, débarque bientôt à Bruxelles. Dans une version West End de haut vol, que nous avons vue lors de son passage aux Pays-Bas.

Bien des jours après, ils sont encore plusieurs à vous trotter irrésistiblement en tête. "Jellicles would and jellicles can / Jellicles can and jellicles do". "Oh, well I never was there ever / A cat so clever as magical Mr. Mistoffelees". Et bien sûr, "Memory, all alone in the moonlight / I can dream of the old days / I was beautiful then". Autant de tubes du prolifique compositeur britannique Andrew Lloyd Webber -le dernier ayant été popularisé mondialement par la version de Barbara Steisand-...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires