Critique danse: Dans le labyrinthe de Wim Vandekeybus

22/10/18 à 15:19 - Mise à jour à 15:21

Dans TrapTown, Wim Vandekeybus poursuit sa réactivation des mythes anciens dans un tourbillon visuel et sonore à l'impressionnant casting.

TrapTown, qui donne son titre à la nouvelle création du chorégraphe Wim Vandekeybus, est une ville imaginaire de 4 millions d'habitants. Une ville-piège, donc, une ville-prison. Cette mégapole prend la forme d'un inextricable labyrinthe, révélé vu d'en haut dans les premières minutes du spectacle par les images vidéo au somptueux noir et blanc, qui seront quasiment omniprésentes. Ce labyrinthe existe vraiment: il s'agit de la structure en acier conçue par le duo d'architectes Gijs Van Vaerenberghe et implantée à C-Mine, su...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires