On le savait depuis le début, il y aurait des mécontents: même revalorisée, l'enveloppe de 93 millions (83 millions précédemment) ne suffirait pas pour satisfaire tout le monde. Le conte et les spectacles jeune public en sortent boostés, plusieurs jeunes compagnies ayant largement fait leurs preuves (le Raoul Collectif, la compagnie de la Bête Noire de Céline Delbecq, Ruda de Ayelen Parolin...) reçoivent enfin un soutien et l'Atelier 210, à Etterbeek, voit sa ténacité récompensée. Au total, il y a 42 nouveaux-venus parmi les bénéficiaires. Plusieurs "aînés", pourtant loin de démériter, semblent en faire les frais: parmi les rabotés/recalés, on compte notamment la chorégraphe Michèle Noiret (lire sa lettre ouverte à la ministre), le metteur en scène Georges Lini, le chorégraphe Claudio Bernardo et la metteuse en scène Dominique Serron. Pour beaucoup, la riposte succède à l'abattement. La colère gronde aussi à Charleroi, où le Théâtre de l'Ancre (qui ambitionnait le statut de Centre dramatique) et le Rockerill n'obtiennent pas les augmentations espérées.

On le savait depuis le début, il y aurait des mécontents: même revalorisée, l'enveloppe de 93 millions (83 millions précédemment) ne suffirait pas pour satisfaire tout le monde. Le conte et les spectacles jeune public en sortent boostés, plusieurs jeunes compagnies ayant largement fait leurs preuves (le Raoul Collectif, la compagnie de la Bête Noire de Céline Delbecq, Ruda de Ayelen Parolin...) reçoivent enfin un soutien et l'Atelier 210, à Etterbeek, voit sa ténacité récompensée. Au total, il y a 42 nouveaux-venus parmi les bénéficiaires. Plusieurs "aînés", pourtant loin de démériter, semblent en faire les frais: parmi les rabotés/recalés, on compte notamment la chorégraphe Michèle Noiret (lire sa lettre ouverte à la ministre), le metteur en scène Georges Lini, le chorégraphe Claudio Bernardo et la metteuse en scène Dominique Serron. Pour beaucoup, la riposte succède à l'abattement. La colère gronde aussi à Charleroi, où le Théâtre de l'Ancre (qui ambitionnait le statut de Centre dramatique) et le Rockerill n'obtiennent pas les augmentations espérées.