Critique | Cinéma

Lunana: A Yak in the Classroom (L’École du bout du monde), mignon mais un peu lisse

3 / 5
3 / 5

Titre - Lunana: A Yak in the Classroom (L’École du bout du monde)

Genre - Drame

Réalisateur-trice - Pawo Choyning Dorji

Casting - Sherab Dorji, Ugyen Norbu Lhendup, Kelden Lhamo Gurung. 1 h 49.

Sortie - 11/05

Nicolas Clément
Nicolas Clément Journaliste cinéma

Récent candidat bhoutanais pour l’Oscar du meilleur film étranger, Lunana envoie un jeune instituteur branché qui rêve d’une carrière de chanteur en Australie enseigner dans l’endroit le plus reculé du monde, petit village perché en altitude où l’on se chauffe encore à la bouse de yack. De ce choc des cultures construit sur un jeu d’oppositions assez simpliste entre la ville et la campagne, le film tire un très classique récit de réconciliation avec soi dominé par les bons sentiments. Mignonne mais un peu lisse, cette généreuse aventure humaine vaut surtout pour le cadre incroyable dans laquelle elle s’inscrit: l’immensité sauvage des montagnes du Bhoutan, et son fameux indice de bonheur national brut.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content