Les émotifs anonymes, ça sent le vécu

© DR

Jean-Pierre Améris est hyperémotif. Mais il se soigne en nous offrant un délice de comédie avec « Les émotifs anonymes », où Benoît Poelvoorde et Isabelle Carré nous font craquer de rire. Et bien sûr d’émotion.

Le talentueux Jean-Pierre Améris (Les Aveux de l’innocent, C’est la vie, Je m’appelle Elisabeth) reconstitue dans cette comédie amusante et stylée le tandem déjà réuni en 2005 (mais sur un mode très différent) par Anne Fontaine dans Entre ses mains: Benoît Poelvoorde et Isabelle Carré. Le premier jouant le patron émotif et timide d’une chocolaterie où la seconde, tout aussi émotive et timide, se fera engager et réalisera des prodiges.

Entre rire et embarras, émotion et tendresse, les deux acteurs inter-prètent à merveille une partition brillante et savoureuse. Pour info: l’organisation des Emotifs anonymes (sur le mode des Alcooliques anonymes) dont s’inspire le film existe réellement. Et Améris a trouvé l’inspiration de son (beau) film dans sa propre expérience.

Les émotifs anonymes, comédie de Jean-Pierre Améris, avec Benoît Poelvoorde, Isabelle Carré, Lorella Cravotta. 1h20.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Louis Danvers

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content