Critique | Cinéma

Leave No Traces, un thriller politique étouffant

3,5 / 5
3,5 / 5

Titre - Leave No Traces

Genre - Drame

Réalisateur-trice - Jan P. Matuszynski

Casting - Avec Tomasz Zietek, Sandra Korzeniak, Jacek Braciak. 2 h 40.

Sortie - 11/05

Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

Cela commence dans l’effervescence de la fin de l’année scolaire, en Pologne en 1983. Tout à l’excitation d’avoir réussi la première partie des épreuves du bac, deux étudiants turbulents sont embarqués par la police dans les rues de Varsovie. Au commissariat, l’un d’eux, Grzegorz Przemyk, le fils de la poétesse et activiste anticommuniste Barbara Sadowska, refusant de montrer ses papiers, est passé à tabac sous les yeux de son pote Jurek, terrifié et impuissant. Dans les jours qui suivent, le jeune homme meurt des suites de ses blessures. Mais alors que la famille et les proches de la victime réclament que toute la lumière soit faite sur cette bavure et les coupables traduits en justice, le régime totalitaire du général Jaruzelski mobilise l’appareil de l’État et au-delà pour tenter d’étouffer l’affaire et empêcher la tenue d’un procès équitable. Et Jurek, l’unique témoin de la tragédie, de devenir l’ennemi public n°1.

S’emparant d’une histoire vraie, Jan P. Matuszynski (lire son interview) signe, avec Leave No Traces (Varsovie 83: Une affaire d’État en VF, d’après le titre de l’ouvrage de Cezary Lazarewicz dont il est inspiré), un thriller politique étouffant, les arcanes kafkaïens du régime communiste pour toile de fond. Si le film ne fait pas l’économie de quelques longueurs, cette vision blême de la Pologne des années de plomb s’avère aussi glaçante que pénétrante, dont la résonance contemporaine en divers endroits du globe n’est pas à souligner. À quoi le réalisateur confère un tour oppressant de circonstance, le cadre et la musique d’Ibrahim Maalouf ajoutant au sentiment d’écrasement qui accable les protagonistes.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content